Faire garder ses enfants à Paris, le parcours du combattant

elodie Vie de famille

Pour les parents qui travaillent, la garde des enfants est l’un des principaux problématiques à résoudre. En plus de la question de sécurité, il faut également penser au bien-être des enfants et à leur rythme de vie. Ce souci peut être encore plus éprouvant pour ceux qui sont obligés de travailler tard dans la soirée ou partir très tôt le matin. Les heures de travail décalées rendent en effet la garde des enfants comme étant un vrai casse-tête. Et c’est le revers de la médaille quand on habite à Paris. Comment peut-on arriver à faire garder nos enfants en toute tranquillité et à un prix accessible ?

Connaître les différentes possibilités pour faire garder nos enfants

À Paris, il existe plusieurs types de crèches parmi lesquels nous pouvons choisir en fonction de nos possibilités et de nos besoins. On peut notamment mentionner les crèches municipales qui sont sous la direction des collectivités territoriales, les crèches associatives managées par des associations à but non lucratif et les crèches familiales proposées par une collectivité territoriale ou une société privée qui applique la garde à domicile par le biais d’une assistante maternelle. Par ailleurs, les crèches parentales sont administrées à tour de rôle par les parents eux-mêmes. Enfin, il y a les crèches d’entreprise pour les salariés, qui se font encore rares. Une fois le choix fixé à propos du type de garde d’enfants adapté à ses besoins, il ne reste plus qu’à commencer à faire les recherches. Pour le cas de la garde d’enfants à Boulogne, par exemple, on peut tout de suite focaliser notre recherche directement sur cette commune pour avoir plus de précision.

Qu’en est-il des aides de l’État ?

Pour faire garder nos enfants, on a aussi la possibilité de faire appel à des nounous qui sont particulièrement flexibles au niveau horaire. Par ailleurs, on peut profiter de certaines aides octroyées par l’État pour combler un peu les dépenses relatives à la mise en garderie de nos enfants. Dans cette lignée, on peut notamment parler du CMG ou le complément de libre choix du mode de garde. Il est destiné aux enfants de moins de 6 ans. Pour bénéficier de cette prise en charge d’une partie des frais engagés dans la garde de l’enfant, il faut qu’il soit gardé à domicile au moins 16 heures par mois par une assistante maternelle agréée ou une entreprise qualifiée. Pour ce faire, il faut que les parents travaillent à temps plein ou poursuivent encore leurs études. Les personnes touchant les allocations AAH (adultes handicapés), Ata (temporaire d’attente) et ASS (solidarité spécifique) peuvent également en bénéficier.

Quelles sont les démarches pour faire garder son enfant à Paris ?

Paris dispose depuis l’année 2014 d’un téléservice destiné à la petite enfance où les parents peuvent effectuer leur prédemande d’inscription en ligne, surtout pour quelques arrondissements. Une fois cette demande accomplie, il faut ensuite la certifier auprès de la mairie. Il est nécessaire de suivre le parcours du dossier et l’évolution de son traitement, et où il est parfois important de l’actualiser. Le mieux serait de demander directement un rendez-vous avec le responsable de la crèche ou d’une autre forme de structure collective pour optimiser les chances d’acceptation du dossier. Pour le cas d’une assistante maternelle, l’établissement d’un contrat de travail est obligatoire et son salaire mensuel doit être déterminé avec des bulletins de paie. On doit aussi suivre scrupuleusement toutes les procédures requises pour devenir un parent-employeur. Le relais assistante maternelle (RAM) est en mesure de nous orienter et de nous donner divers conseils à ce sujet. Il peut aussi être plus simple d’aller directement solliciter des renseignements auprès de l’URSSAF.

You May Also Like..

Est-ce bon d’habiller vos jumeaux de façon identique ?

Donner naissance à des jumeaux est une épreuve spéciale pour tout parent. Entre le plaisir d’avoir deux enfants, des fois […]

Comment garder une relation de couple saine après un premier enfant?

Le bonheur n’arrive jamais seul, il vient aussi avec les problèmes. C’est comme ça qu’on peut résumer l’arrivée d’un premier […]

Portage salarial: prendre soin de ses enfants tout en gardant son travail

Pour certaines femmes, il est difficile de reprendre le travail après un accouchement, car elles veulent pouvoir prendre soin de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *