Adopter un animal : quels sont les risques pour bébé ?

Adopter un animal : quels sont les risques pour bébé ?

elodie Santé

Lorsqu’on adopte un animal, on se demande d’abord si cela peut entrainer des risques pour bébé. Avoir des chiens et chats à la maison procure certains avantages, mais quelques facteurs sont encore à considérer avant d’en acquérir un. C’est important d’assurer la santé de votre progéniture, découvrez donc les risques auxquels vous devez faire face et les alternatives efficaces pour pouvoir donner de la place à l’animal sans affecter le bébé.

La teigne : une maladie provoquée par un simple contact

Les animaux de compagnie présentent des risques pour bébé car ils peuvent transmettre des maladies comme la teigne. Tous les mammifères domestiques sont susceptibles d’être atteints par cette maladie, mais elle est plus fréquente chez les animaux qui possèdent des poils longs. Chaque bête présente des symptômes, toutefois pour la plupart d’entre eux, elle est accompagnée de pellicules. Cela n’exclut pas le fait qu’il existe des porteurs sains n’affichant pas de signes particuliers comme les chats.

L’enfant risque d’être atteint s’il est en contact direct avec l’animal porteur ou s’il touche des objets, des murs, des sols envahis de spores microscopiques issus des poils de ce dernier. Ces cellules sont très résistantes dans un milieu sec et ne meurent pas même après de nombreuses années. Vous pouvez savoir si l’enfant a été contaminé dès l’apparition de rougeur en anneau, bien défini, suivi d’une démangeaison. Pour traiter la teigne, il faut effectuer des soins locaux en utilisant des gants. Il se peut aussi que vous ayez recours à des traitements oraux de longue durée.

La gale sarcoptique et la cheylettiellose

Il existe des acariens tels que les Sarcoptes scabiei, les Trixacarus sp, les Cheyletiella sp qui sont facteurs de démangeaisons, croûtes et pellicules chez l’animal. Ils provoquent de la pseudo-gale chez l’enfant, en plus de ces démangeaisons, de petits boutons vont également apparaitre. Cette maladie est distincte de l’agent de la gale humaine qui est plus grave, contagieuse, mais qui n’est pas d’origine animale.

Cette gale affecte l’enfant une fois qu’il est en contact direct avec un animal infecté, même un porteur sain peut la transmettre. Par contre, un humain atteint ne peut pas contaminer un autre. Aussi avec des soins d’hygiène et des traitements locaux l’enfant sera guéri plus rapidement.

La maladie des griffes du chat

En ayant à la fois des chats et un enfant à la maison, il se peut que l’un d’eux se sente moins aimé. Vous pouvez facilement comprendre ce genre de situation lorsque l’animal présente des signes de jalousie en griffant le bébé. De par cet acte, l’enfant peut attraper la maladie des griffes de chat. Il s’agit d’une Lymphoréticulose Bénigne d’Inoculation causé par un chat atteint d’une bactérie nommée Bartonella henselae qui provient des puces.

En général, les chats sont porteurs sains. Mais chez les humains, la maladie se présente par des lésions cutanées, puis d’une fièvre et la personne se sente de plus en plus fatiguée. Ensuite le ganglion s’accroit et sèche ainsi la zone de griffure. Cette maladie est dans la majorité des cas bénigne et diminue peu à peu pendant quelques mois.

Comment cohabiter sainement ?

Pour que les risques pour bébé ne soient majeurs, il est crucial de bien traiter l’environnement. Il est alors nécessaire de nettoyer régulièrement les sols et murs à l’eau chaude et au savon, effectuer une désinfection à l’eau oxygénée à 30 % ou à la javel non diluée. Afin d’éviter le contact direct entre les deux, mettez l’animal sur un arbre à chat. Ainsi, l’enfant ne pourra pas le toucher ni le déranger pendant son sommeil. Mais pour prévenir les maladies, il n’y rien de mieux que d’adopter un traitement efficace qui sert à se débarrasser des puces.

You May Also Like..

Comment choisir des jouets sûrs pour la santé de nos enfants ?

Acheter un jouer d’enfant peut paraître un parcours difficile pour les parents. Avec les nombreuses mises en garde, cela n’est […]

Conseils pour faire baisser la fièvre de bébé

Conseils pour faire baisser la fièvre de bébé

Pour le cas d’un adulte, elle se caractérise par une élévation de la température corporelle au-dessus de 38°C. La fièvre […]

Camping avec bébé : les précautions à prendre

Camping avec bébé : les précautions à prendre

Pour un week-end ou pour quelques jours de vacances, vous projetez de faire le camping avec bébé. Un séjour qui […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *