Expliquer la mort d’un proche à son enfant

Expliquer la mort d'un proche à son enfant

elodie Education

Quand on est confronté à la triste réalité d’une perte d’un être cher, le plus dur est de trouver les mots pour expliquer la mort d’un proche à son enfant. On cherche les bons mots pour pouvoir donner une image à la circonstance, on doit choisir la meilleure opportunité pour la justifier et surtout, on doit trouver les explications correctes du décès.

La mort d’un proche, mettre des mots dessus

On n’a jamais improvisé sur la mort d’un proche et quand le cas se présente, on se trouve souvent face à une impuissance si forte qu’on reste bouche bée devant les questions d’un enfant. Toutefois, on doit trouver les meilleurs termes, sans violence et les plus proches de la réalité, qui arrivent à expliquer objectivement cette notion de perte, de l’inertie du corps à sa disparition pour ne plus être visible et son départ vers l’au-delà.

Si l’inhumation peut être expliquée par la présence du corps dans le cercueil, la crémation, pourtant fréquente actuellement avec 36% des obsèques, mettre des mots sur ce corps qui devient des cendres et expliquer la dernière demeure qu’est un columbarium doivent se faire avec un langage simple, sans trop de fioritures, mais qui sera bien assimilé par l’enfant.

Les réactions d’un enfant

Si les adultes arrivent à maîtriser leurs émotions et à accepter la réalité, les enfants ont une certaine façon d’exprimer leur tristesse. Quand le décès d’un proche se fait de façon brutale, sans avoir eu le temps de s’y préparer, et particulièrement quand la circonstance arrive de manière tragique, en l’occurrence lors d’un accident, d’un homicide ou autres, surtout si la disparition est assez précoce.

On note alors un certain stress post-traumatique qui se manifeste par une incompréhension de la réalité chez les tous petits tandis que les adolescents pourraient se réfugier dans un mutisme total ou au contraire, ils peuvent exprimer une agressivité ou, curieusement, dans une sorte d’impassibilité comme si la perte ne les affecte pas. Mais qu’importent les réactions, il faut toujours en parler pour pouvoir « extérioriser » les émotions et y remédier si besoin est. Chagrins, pleurs, profonde tristesse voire un sentiment dépressif peuvent traduire son mal-être et une non-acceptation de la réalité.

Informez-vous avec des livres !

Certes, quand on fait face à la mort d’un proche, on n’est jamais préparé à ce que la perte soit mieux acceptée, mais il faut toujours avoir les mots adéquats pour expliquer à un enfant la triste réalité. Si certains se font accompagner par des thérapeutes pour mieux vivre la perte et surtout pour faire son deuil, d’autres ont du mal à trouver les paroles pour l’expliquer et surtout pour faire accepter la perte d’un être cher à un enfant.

Il y a alors des écrits sur lesquels on peut se référer afin de parler de cette perte en respectant la psychologie d’un enfant, à chaque âge. Des livres pour expliquer la mort sont sur les rayons pour évoquer la notion de « décès » et les autres concepts y afférents, avec les meilleures métaphores et la bonne histoire pour mieux les assimiler et apporter les bonnes réponses à chaque question relative à la mort. Munissez-vous de l’un de ces livres qui évoquent la mort, et sachez qu’à chaque âge son ouvrage, souvent avec des illustrations et des textes faciles à comprendre.

You May Also Like..

Les bons conseils pour l’éveil de vos enfant de 0 à 3 ans

Éveiller les sens de son enfant n’est pas une étape difficile à faire. Pour s’y prendre, il suffit de lui […]

Les enfants et la mort : comment aborder le sujet sans les traumatiser ?

Il n’est pas facile de parler de la mort avec son enfant. Pourtant c’est un évènement douloureux auquel il faut […]

Devenir parents : 7 conseils qu’on aurait tous aimé avoir reçu

Quand vous annoncez que vous allez être parents, la famille, les amis, les collègues, tous vous prodigueront des conseils. Et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *